7 erreurs des gens qui veulent perdre du poids

pèse personne

Les 7 erreurs des gens qui veulent perdre du poids

Perdre du poids peut sembler très dur. Vous faites de votre mieux, vous suivez les étapes à la lettre . Mais les résultats tardent à venir, ou si vous en avez eu au démarrage maintenant plus rien.
Voici 7 erreurs habituelles que les gens font en tentant de perdre du poids.

#1. Surveiller seulement le poids de la balance

Il est très courant de penser que vous ne perdez pas suffisamment de poids. Vous vous dites, vu les efforts je devrais perdre plus.

Mais le poids est influencé par plusieurs facteurs, notamment les fluctuations de fluides et la quantité de nourriture qui reste dans votre système. C’est pour cela qu’il est primordial de commencer par une détox du système digestif.

Idéalement, il faut faire un nettoyage des intestins, à chaque changement de saison.
Au cours d’une journée, le poids peut fluctuer jusqu’à 1,8 kg selon la quantité de nourriture et de liquide consommées.
De plus, une augmentation des taux d’œstrogènes et d’autres changements hormonaux chez les femmes peut amener à souffrir d’une plus grande rétention d’eau, ce qui se reflète dans le poids de la balance.
Si vous faites de l’exercice, vous gagnez du muscle et perdez de la graisse. Lorsque cela se produit, vous vous mettez à flotter dans vos vêtements, en particulier autour de la taille alors que votre poids reste stable.
Mesurez votre taille avec un ruban à mesurer et prenez des photos mensuelles de vous-même peut révéler que vous êtes en train de perdre de la graisse, même si on niveau de la balance, cela ne varie pas énormément.

#2. Manger trop ou trop peu de calories

Un déficit calorique est essentiel pour la perte de poids. Cela signifie que vous devez brûler plus de calories que vous consommez.
Pendant de nombreuses années, on croyait qu’une diminution de 3 500 calories par semaine entraînerait 500 gr de perte de graisse. Cependant, des recherches récentes montrent que le déficit calorique nécessaire varie d’une personne à l’autre.
Vous pouvez vous sentir comme si vous ne mangez pas beaucoup de calories. Mais en fait, la plupart d’entre nous ont tendance à sous-estimer la quantité ce qu’ils mangent.
Vous consommez peut-être trop d’aliments sains mais aussi riches en calories, comme les noix et le fromage.

Observer la taille des portions est la clé.

D’un autre côté, réduire trop votre apport calorique peut être contre-productif.
Des études sur les régimes hypocaloriques fournissant moins de 1 000 calories par jour dévoilent qu’ils peuvent entraîner une perte musculaire et freiner considérablement le métabolisme .

#3. Ne pas exercer ou exercer trop

poids de sportAu cours de la perte de poids, vous perdez inévitablement une certaine masse musculaire ainsi que de la graisse. Mais la quantité de perte dépend de plusieurs facteurs.

Si vous ne faites pas d’exercices du tout en limitant les calories, vous risquez de perdre plus de masse musculaire et de subir une réduction du taux métabolique.
En revanche, l’exercice permet de minimiser la quantité de masse maigre que vous perdez, de stimuler la perte de graisse et d’empêcher votre métabolisme de freiner. Plus vous avez de masse maigre, plus il est facile de perdre du poids. Et par ce fait, vous pouvez maintenir la perte de poids.
De plus un surmenage peut également causer des problèmes.

De même que des études montrent que l’exercice abusif est insoutenable à long terme pour la plupart des gens et peut mener au stress. En plus, il peut nuire à la production d’hormones surrénaliennes qui régulent la réponse au stress.

Forcer votre corps à brûler plus de calories en exerçant trop est ni efficace ni sain.
Lever des poids et faire du cardio plusieurs fois par semaine est une stratégie durable pour maintenir le taux métabolique pendant la perte de poids.

#4. Ne pas manger assez de protéines

Obtenir suffisamment de protéines est extrêmement important si vous voulez perdre du poids. Donc, les protéines ont été démontrées efficaces pour aider à la perte de poids de plusieurs façons.
Ils réduisent l’appétit, augmentent la sensation de satiété, diminuent l’apport calorique, augmentent le métabolisme et soutiennent la masse musculaire pendant la perte de poids.
Dans une étude de 12 jours, les gens ont consommé un régime contenant 30% de calories provenant de protéines. Ils ont fini par consommer en moyenne 575 calories de moins par jour que lorsqu’ils mangeaient 15% de calories à partir de protéines.

Un examen a également révélé que les régimes riches en protéines, contenant 0,6-0,8 grammes de protéines par 1,2-1,6 g/kg, bénéficient au contrôle de l’appétit et la composition corporelle.
Pour optimiser la perte de poids, assurez-vous que chacun de vos repas contient un aliment riche en protéines.

#5. Ne pas manger assez de fibres

bol de fibresUn régime pauvre en fibres peut compromettre vos efforts de perte de poids.
D’ailleurs, des études montrent qu’un type de fibre soluble connue sous le nom de psyllium appartient à la catégorie des laxatifs qui sont constitués de fibres ayant la propriété d’absorber plusieurs fois leur poids en eau.

De ce fait ce sont des fibres visqueuses qui aide à réduire l’appétit en formant un gel qui retient l’eau.
Ce gel se déplace lentement à travers votre tube digestif, vous faisant sentir plein.

La recherche suggère que tous les types de fibres agissent sur la perte de poids. Cependant, un examen de plusieurs études a montré que les fibres visqueuses réduisaient beaucoup plus l’appétit ainsi que l’apport calorique que les autres types.

Toutefois, lorsque l’apport total en fibres est élevé, certaines calories provenant des aliments dans les repas mixtes ne sont pas absorbées. Les chercheurs estiment que doubler la consommation quotidienne de fibres pourrait entraîner l’absorption de 130 calories de moins.

#6. Manger trop même si vous n’avez pas faim

Pendant de nombreuses années, le conseil conventionnel a été de manger toutes les 2 ou 3 heures afin de prévenir la faim et une baisse du métabolisme. Malheureusement, cela peut conduire à trop de consommation de calories au cours de la journée. Vous pouvez aussi ne jamais vous sentir vraiment repu.

Dans une étude, les taux de sucre dans le sang et la faim ont diminué tandis que le taux métabolique et le sentiment de satiété ont augmenté chez les hommes qui ont consommé 3 repas contre 14 repas dans un délai de 36 heures .

En outre, la recommandation de manger le petit déjeuner tous les matins, indépendamment de l’appétit, semble également être erronée.

Une étude a révélé que lorsque les gens sautaient le petit déjeuner, ils prenaient plus de calories au déjeuner que quand ils avaient mangé un repas du matin. Néanmoins, ils ont consommé en moyenne 408 calories de moins par jour.

Manger quand vous avez faim et uniquement quand vous avez faim parait être la clé de la perte de poids réussie.
Cependant, se laisser aller à avoir trop faim est aussi une mauvaise idée.

Il est préférable de manger une collation que de devenir affamé. En plus, ceci peut vous amener à prendre de mauvaises décisions alimentaires, par la suite.

#7. Avoir des objectifs irréalistes

Avoir une perte de poids et d’autres objectifs liés à la santé peut vous aider à rester motivé. Mais avoir des attentes irréalistes peut sérieusement fonctionner contre vous.
Les chercheurs ont analysé les données de plusieurs programmes de centres de perte de poids. Ils ont signalé que les femmes obèses et en surpoids qui s’attendaient à perdre le plus de poids étaient les plus susceptibles d’abandonner.

Et cela, après une période en moyenne de 6 à 12 mois.

Ajustez vos espoirs à un objectif plus réaliste et plus adapté à la situation du moment. Au fur et à mesure des petites victoires, l’amour propre grandi. La confiance en soi aussi grandissante, pousse à atteindre les différents objectifs.
Cela peut vous aider à ne pas vous décourager et à améliorer vos chances de succès.

Si vous avez aimé le contenu de cet article, laissez un commentaire, je serai ravie de le lire.

A vos succès de vie.

Laisser un commentaire