Lire Père riche, père pauvre changera votre vie

Comment Père riche,père pauvre  m’a changé l’esprit

J’ai lu le livre Père riche, père pauvre à plusieurs reprises et à chaque lecture, je découvre une nouvelle leçon que j’ai raté dans les lectures précédentes.

Ceci et bien c’est valable pour beaucoup de livres remplis d’informations nécessaires à notre développement personnel et l’ouverture de notre esprit.

J’ai pour habitudes, lorsque je lis un livre de noter dans un carnet les idées qui ont retenues mon attention. Pour ensuite, partager avec l’équipe ces informations pertinentes. Et lorsque j’ai relu ce livre, j’ai encore ajouté des pépites qui m’ont échappées les autres fois. Probablement que je n’étais pas prête à les assimiler à ce moment là.

Au travers de cet article, il n’est pas question de faire un énième résumé.  Surement qu’il y en a de très bien fait, sous forme de lecture, d’audios ou de vidéos.

Mon but au travers de cet article est de partager avec vous les idées qui m’ont semblé pertinentes,  qui m’ont carrément rebooté le cerveau!

Un livre accessible à tous

 Père riche,père pauvre est un livre qui  enseigne les  finances personnelles  d’une manière très facile à comprendre. L’auteur  Robert Kiyosaki  a pris un sujet complexe et l’a vulgarisé pour la moyenne des gens. Il a réussi à rendre des sujets comme la comptabilité et la finance des sujets passionnants.

Lorsque vous rentrez dans une société de MLM, un des premiers livres qu’on vous conseille de lire c’est celui là!

Après l’avoir lu, j’ai vu une transformation radicale dans ma vie. Et à chaque fois que le relis, je suis consterné de voir comment la pensée de masse est incrustée dans ma tête.  Et à chaque fois que je le relis encore, c’est comme si je prenais un grand bain de “désinfectant de l’esprit” et je suis parée pour de nouveaux défis dans ma vie.

Avant d’entamer une formation ou de lire un livre, je pars toujours du principe: ” qu’est ce que je vais pouvoir apprendre?”. En effet, le but est d’en tirer une ou plusieurs leçons, pour ensuite les mettre en application dans mon quotidien.  Et depuis que j’applique ce principe, il y a toujours une leçon!

En voici quelques unes tirées de ce livre:

Je relativise l’importance du diplôme 

J’ai grandi  dans une famille où l’importance du niveau d’étude et du diplôme est primordial. Lorsque j’arrivais à la maison avec des résultats dans les 80%, je n’étais jamais félicitée. au contraire, je devais mieux faire. Je ne devais pas me contenter de la seconde place. Et bien sûr plus je me battais pour prendre la première place, plus je restais à ma place de seconde. D’ailleurs, à l’école ou ailleurs, il est difficile de changer une étiquette qu’on vous a collé. Malgré ma seconde place ( qui est plutôt une place honorable), je manquais de confiance en moi mais je ne savais pas d’où cela venait.

Jusqu’ici mon niveau de vie correspondait à mon niveau scolaire. J’étais au dessus de mon entourage mais je n’étais pas parmi les premiers, parmi les riches.

Après avoir lu Père riche, père pauvre , j’ai commencé à  me poser des questions, à observer les gens autour de moi. J’ai réalisé (comme si avant j’avais un voile devant les yeux) que les gens les plus riches autour de moi n’étaient pas les plus diplômés.

Il s’est produit un tel chamboulement dans ma tête que j’ai commencé à me dire: la vie c’est çà! Obtenir un diplôme, pour avoir un bon travail et à un salaire décent.

J’ai commencé à changer mon fusil d’épaule au sujet de la scolarité de mon fils adolescent. J’ai décidé de retirer de sa tête toute la pression du résultat qui engendrait un stress comparable à celui que j’ ai vécu au même âge.

Aujourd’hui, j’apprends à mon fils à apprendre et non plus juste à restituer de la matière pour avoir un résultat qui le classe par rapport à ses camarades de classe.

Je dois dire que les ancrages en moi comme en lui sont difficiles à changer. Cependant, c’est quand même plus tôt que pour moi donc je suis confiante sur le long terme.

Remettre en question la sagesse conventionnelle me permet de formater l’esprit de mon fils et c’est ce qui m’encourage dans mon quotidien.

L’importance de ma liberté

Mieux vaut un oiseau dans la main que cent qui volent (proverbe argentin)

Après avoir lu  Père riche, père pauvre, mes valeurs fondamentales ont changé. J’ai commencé à apprécier la liberté plutôt que la sécurité. Apprécier ne veut pas dire supporter. Sortir de sa zone de confort est douloureux. Mais une fois l’objectif atteint, un sentiment de fierté se dégage de moi et ma confiance en sort grandie.

Et ce changement de valeur fondamentale a affecté ma relation avec mes enfants. Ma fille de six à une grande confiance en elle et à soif d’essayer pleins de choses. Mon fils est rassuré par le fait que je mets en application ce que je lui enseigne. Nous discutons beaucoup ensemble sur les principes de liberté de chacun.

Par contre autour de moi, lors de mes échanges au quotidien, je réalise que rares sont  les gens qui préfèrent la liberté à la sécurité. Ils préfèrent une vie médiocre mais sûre plutôt qu’une vie pleines de risques mais libre.

Trouver des amis intéressés à atteindre la liberté financière et discuter de l’argent sans tabou est très rare.

J’ai enfreints les règles

Après avoir  réfléchi profondément sur ces leçons, j’ai décidé d’enfreindre les règles. Je me suis détourné du chemin tracé par ma famille. J’ai décidé de prendre la route moins fréquentée par beaucoup, mais de plus en plus fréquentée quand même.

Je tiens à déclarer sincèrement que  Père riche,père pauvre a éveillé mon esprit d’entrepreneure. Je suis devenue une entrepreneure après avoir  appliqué 3 leçons que j’ai tiré de ce livre :

♦Occupe-toi de tes affaires. A force de vouloir faire plaisir à tout le monde, tu ne fais plaisir à personne même pas à toi même!

♦Travaille pour apprendre à construire, ne  travaille pas pour un salaire

♦Les riches inventent leur propre argent et tu n’as que la limite que tu te mets

Aujourd’hui, je suis fière d’avoir pris cette décision. Défier ses propres modes de pensées est ce qu’il y a de plus compliqué. Les ancrages étant là, la culpabilité apparaît au détour de chaque complication qui se présente sur votre chemin. Le tout est de résister jusqu’au prochain challenge. La confiance en soi grandissant, cela devient de plus en plus un jeu d’enfant.

J’ai redéfini mon style de vie

J’ai redéfini mon style de vie et de penser. Mon mode de penser est passé de la dépendance à la prise de contrôle. Il n’est plus question de subir la vie, mais de la vivre. J’ai appris à contrôler mes émotions et à agir malgré mes peurs. Maintenant, je prends des risques calculés alors qu’auparavant je les évitais en pensant que c’est comme ça qu’il fallait faire.

J’ai  une autre approche concernant la gestion financière

 Auparavant, peu importe les dépenses, le gaspillage, de toute façon à la fin du mois, les comptes étaient renfloués.

Maintenant, les choses ont plus de valeurs à mes yeux. L’investissement a prit une grande place dans ma vie. Avant de lire ce livre,  je prêtais énormément attention aux signes extérieurs de richesse. Aujourd’hui, je réalise, le sacrifice que font ces gens pour paraître à l’aise financièrement.

J’ai associé le luxe à la richesse jusqu’à ce que j’ouvre les yeux sur les actifs et les passifs.

Aujourd’hui, avant de faire de grosses dépenses, je me demande toujours: ” Est-ce que j’achète un actif ou un passif ? Et l’une des raisons pour lesquelles je suis devenue entrepreneure était de créer un actif qui m’aiderait à acquérir d’autres actifs.

J’ai soif de connaissance

J’ai été une lectrice vorace dès mon enfance, grâce à mon papa, paix à son âme qui m’a transmit le goût de la lecture.

Au travers les livres, je me découvre et je découvre mes compétences et mes atouts. Aujourd’hui, je réalise, que tout ne s’apprend pas à l’école et que mes connaissances et compétences n’ont pas besoin d’être validées par un diplôme pour m’apporter des bienfaits dans ma vie.

Toutes ces nuits, à lire, à assister à des séminaires en présentiels ou en ligne pendant que d’autres dormaient ou faisaient la fête m’ont permit de m’auto-réaliser et d’influencer mes enfants vers un mode vie moins traditionnel.

L’humilité prend une place importante, puisque j’ai réalisé que je ne connaissais rien. Je développe mes compétences tous les jours. J’apprends à parler en public, à négocier, la comptabilité, l’informatique, la rédaction,…

J’ai réalisé que plus j’apprends, plus les temps d’apprentissage pour atteindre une compétence sont de plus en plus courts. C’est motivant et cela nourrit mon amour propre.

Aujourd’hui le sentiment d’éternelle seconde qui m’a longtemps fait souffrir à laisser place à un sentiment: “Je sais que là c’est dur! Mais demain, je sais que ce sera fait!”

En conclusion

J’ai réalisé qu’il existe une mine d’opportunité pour celui ou celle qui veut changer sa vie et l’élever au rang supérieur.

Il suffit d’entraîner son esprit à toutes les possibilités. J’ai pu le réaliser au travers des changements qui se sont opéré dans l’esprit de mon ado. Et j’ai pu voir comment ces changements ont fait leur effets encore plus vite chez ma fille de 6 ans.

Je réalise, que nous avons une grande responsabilité dans l’éducation financière que nous transmettons à nos enfants. Plutôt nous commençons, plus facilement le changement opère.

Je voudrais vous recommande le livre Père riche,père pauvre  si vous ne l’avez pas encore lu. Et pour ceux qui ont parcouru le livre, je vous conseillerai de le relire aussi souvent que nécessaire.

Si ce livre vous a apporté d’autres leçons, partagez-les dans les commentaires, je serais ravi de les lire.

A vos succès de vie!

 

Laisser un commentaire